Veille Smart Water

Marché

Environ 20 % de l’eau potable des réseaux en Auvergne-Rhône-Alpes, disparait dans le sol. C’est sans doute un minimum. Les réseaux sont encore largement trop peu suivis et trop peu renouvelés. Néanmoins, selon le syndicat des Canalisateurs du Sud-Est, le taux le taux de fuites des réseaux d’eau potable en Auvergne-Rhône-Alpes pourrait atteindre 40 %, faute d’un renouvellement assez rapide des réseaux :

Eau potable : encore trop de pertes dans les réseaux

Technologie

Stockholm Water (société suédoise) a conçu un module compact de déionisation capacitive pour le traitement de l’eau sans ajout de produits chimiques :

Stockholm Water Technology

Réglementation

La Commission Européenne vient de publier son 10e rapport concernant la mise en œuvre de la directive relative au traitement des eaux urbaines résiduaires, qui fait état d’une amélioration globale dans les villes d’Europe, tout en mettant en évidence des niveaux de réussite différents selon les États membres. Le rapport s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par la Commission pour atteindre l’objectif «zéro pollution» et vient en amont de la stratégie relative aux substances chimiques qui sera adoptée dans les semaines à venir :

Eaux urbaines résiduaires: l’amélioration de la collecte et du traitement dans l’ensemble de l’UE contribue à réduire la pollution de l’environnement

Financement

Quatre mois après la fin du confinement, les entreprises de canalisations ont peu à peu repris leurs chantiers. Entre-temps, l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse ne les a pas oubliées dans son Plan de rebond en attribuant 180 millions d’euros aux collectivités en charge de l’eau, et ce dès le mois de juin ; l’Etat non plus avec les 80 millions d’euros du récent Plan de relance :

Eau : 260 millions d’euros de fonds publics promis

Veille Smart Water